• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une journée magasinage comme je les aime

Une journée magasinage comme je les aime - Talitha Stevenson

La dernière robe que je m’étais achetée était décidément devenue trop petite. Je l’avais mise dans un cycle chaud dans la laveuse, et elle était ressortie si feutrée qu’une fillette de dix ans pourrait la porter. Tiens, bonne idée, je la proposerai à ma nièce. Ma jolie robe tunique étant immettable, je décidais d’aller voir les boutiques d’un quartier que je connaissais bien. Ma mère m’avait emmenée pendant des séances où elle se faisait enlever une tâche solaire et son spécialiste était dans une des rues de ce quartier. J’avais repéré plusieurs choses que je souhaitais m’acheter : dans un magasin, des gants et une écharpe rayés de rose framboise et d’orange ; dans un autre, des bottines fourrées à talons ; une merveilleuse tisserande vendait ses créations très originales, dont des gilets d’une forme extraordinaire ; bien sûr, j’avais aussi vu deux ou trois petites robes dans ma boutique préférée.

Il y a des créateurs qui fabriquent des vêtements en prêt-à-porter si bien coupés, qu’ils semblent avoir été faits sur-mesure. Cela arrive parfois et, quand on trouve sa marque préférée, on comprend qu’elle nous suivra à jamais. J’ai une de mes connaissances de travail qui a l’habitude de prendre ses pantalons seulement chez un seul fabriquant. De taille assez petite, elle avait beaucoup de difficultés à se trouver une garde-robe adaptée. Elle ne jure plus que par cette marque de vêtements. J’avais la même démarche qu’elle, car mon buste fin ne se prêtait pas à toutes les coupes. Je flânais quelque temps avant de me décider, un privilège que je m’accorde et qui me permet de mieux choisir ce qui me fait plaisir. Je trouve souvent au deuxième passage des accessoires, ou des vêtements que je n’avais pas vu avant.

La constitution de ma nouvelle garde-robe se précisa quand j’allais dans un magasin qui venait d’ouvrir ses portes une semaine avant. Il y avait en vitrine des collants très amusants, avec un imprimé panthère, un autre à étoiles, un troisième qui reproduisait le dessin d’un flocon de neige. Je les trouvais si… indispensables, drôles, excentriques, que je ne pus m’empêcher d’en prendre trois paires de chaque modèle qui me plaisait. Je pris aussi des vêtements de nuits à l’effigie de Blanche-Neige. Je ressortis de cette journée épuisée, et je pris un repas à emporter au restaurant chinois qui est près de chez moi. J’étais contente, je passais ma soirée à tout déballer, comme une petite fille qui a fêterait son anniversaire en avance.

À propos de l’auteur :

author

Coucou, moi c’est Talitha ! Je suis une jeune – mais pas tant que ça quand même –fille pleine de caractère. Pour moi l’action c’est mon moteur et ma façon de vivre. En plus de mes études, je m’implique dans un paquet de projets…dont ce blogue. Ce que je raconte ici : mes tranches de vie avec mon frère jumeau, ma sœur, ma grand-maman et j’en passe. C’est aussi un espace pour faire étalage de mes passions : pour l’esthétique, la mode et le quotidien. Car oui, je trouve le quotidien très inspirant. Bienvenue gang !